Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
KWZ Blog Kréol

Partageons nos cultures ...

Euro 2014 : Cordier, ronde 7/ JP Dubois

Euro 2014 : Cordier, ronde 7/ JP Dubois

Pour reprendre le film de ce championnat d’Europe, nous en arrivons à cette septième ronde, où Arnaud est à la première place à égalité de points avec Roel BOOMSTRA. Le départage, cependant, est en faveur du joueur hollandais.

La partie jouée par Arnaud contre Alexander SCHWARZMANN est selon moi sa partie la plus aboutie. Elle est parfaitement construite du début à la fin, avec énormément de clairvoyance.

Je terminerai donc ce reportage technique par cette partie.

Mais cette fois-ci, mes commentaires seront en toile de fond car Arnaud a lui-même analysé sa partie pour nous en faire profiter.

Que du plaisir

Pour plus de clarté, les commentaires d’Arnaud seront précédés de AC et les miens de JPD.

Shvartsman,Alexander - Cordier,Arnaud
EU-ch, 12-10-2014

1.32-28 18-23

AC : Après avoir joué 17-22x22 (ronde 2), 17-22x21 (ronde 4) et 18-22 (ronde 6), je choisis de varier une nouvelle fois, histoire d'avoir le moins de risque de tomber dans une préparation.

JPD : cela a été longtemps la réponse favorite de Ton SIJBRANDS. Au niveau des statistiques, c’est la deuxième réponse la plus jouée après (19-23) et loin devant (17-22).

2.33-29 23x32 3.37x28

JPD : cette variante est connue sous le nom de variante Chefneux, un joueur des années 30. C’est la variante la plus jouée, une fois sur deux.

3… 17-22 4.28x17 11x22

JPD : un choix judicieux qui équilibre bien le jeu des Noirs.

5.39-33 13-18 6.44-39 6-11 7.41-37 19-23 8.35-30 14-19 9.40-35 8-13 10.37-32

JPD : Il est plus souvent joué 46-41 comme coup d’attente. Sur (11-17), les Blancs ont alors la possibilité de jouer 38-32 puis 32-28 plus tard. Après (10-14) 30-25, les Noirs peuvent rencontrer quelques problèmes de développement de leur aile gauche. Après (2-8), 50-44 les Noirs doivent encore se déterminer.

10… 22-27

AC : Ne désirant pas subir un faux marchand de bois ici, je place le taquin, et m'oriente vers une partie d'attaque.

11.31x22 18x27 12.29x18 13x22 13.32x21 16x27 14.50-44

AC : en toute logique, le Russe cherche à prendre la case 28 pour isoler le pion taquin, d'où la réaction suivante 19-23. La construction normale des blancs est 46-41, 42-37, 48-42, afin de menacer à nouveau 33-28.
Honnêtement face à ce plan, je me suis demandé ici si je n'avais pas compromis ma partie déjà, mais j'ai finalement trouvé un développement tout à fait correct.

14… 19-23 15.46-41 10-14 16.42-37 11-17 17.48-42 12-18

Trait aux blancs

PDN


AC : ainsi on peut toujours réagir au pionnage 33-28 23x32 37x28 22x33 39x28 par 04-10 avec reprise du centre.

18.37-31

JPD : une décision importante dans cette forme de jeu. Les Blancs renoncent au centre et adoptent un plan d’encerclement.

18… 7-11 19.41-37 2-7 20.30-25 14-19 21.25x14 19x10

AC : Ici les noirs ne peuvent pas réagir avec la prise 09x20 car, après 35-30, les blancs menacent de jouer 24-29, suivi de 33-28 et d'isoler le pion 29. Donc 14-19 25x14 19x10 me semblait le plus incisif.

22.35-30 7-12 23.33-29 9-13 24.45-40 15-20

JPD : un coup habituel, économique et très utile pour contrarier le jeu des Blancs sur leur aile droite.

25.31-26

AC : Avec ce coup les blancs introduisent désormais toutes sortes de menaces tactiques.
Par exemple 30-24 20-25 37-32 11-16 32x21 16x27 36-31 27x36 26-21 17x26 47-41 36x47 42-37 47x33 29x28 avec gain du pion.
Des trucs comme 30-24 20-25 37-32 11-16 32x21 16x27 42-37 sont également à regarder.
Je ne désirais pas boucher la case 08 avec le pion 03 pour neutraliser les combinaisons, car j'aurais peut-être besoin de pionner un pion 24 ultérieurement et justement un coup comme 03-08 compromet une telle possibilité.
Je désirais naturellement jouer 01-07, mais pas trop vite, car les coups à 06 sont menaçants.
Mais surtout pas jouer 01-06 non plus, car le pion 01 doit revenir au centre.
Du coup j'échafaudai une suite qui me permettait de maintenir la possibilité de jouer 01-07 ultérieurement sans toucher au pion 03 non plus. (il fallait juste bien contrôler les combinaisons adverses).
Les noirs se réservent aussi la possibilité d'occuper la case 28 pour épauler le pion 27, mais les conditions doivent être réunies pour que ce soit bon.

25… 20-25


Trait aux blancs

PDN


26.40-35

JPD : de manière assez paradoxale, 30-24 semble forcer le coup peu constructif (3-8), mais je ne trouve aucun bon plan pour les Blancs.

26… 10-14 27.30-24 5-10

AC : un moment important.
Les blancs ne peuvent pas s'engager dans 37-32 car suivrait non pas 11-16 32x21 16x27 36-31 27x36 26-21 17x26 47-41 36x47 42-37 47x33 39x28 B+ ni 01-07 32x21 22-27 21x32 13-19 24x22 17x48 29x18 12x23 47-41 B+1 mais 01-07 32x21 22-27 21x32 25-30 34x25 23x34 39x30 13-19 24x22 17x50 N+
Cette combinaison calculée quelques coups auparavant maintient la position noire à flot.

28.24-20 13-19

JPD : j’ai également étudié avec Philippe LESNES les conséquences de (3-9) sans rien obtenir de probant. Beaucoup de difficultés pour très peu de résultats.
Il y a une autre idée un peu baroque par (10-15) 20x9 (3x14) 37-32 (11-16) 32x21 (16x27) 42-37 (1-7) 37-32 (23-28) etc.

29.20x9 4x13 30.29-24 19x30 31.35x24

JPD : les Blancs reprennent possession de l’importante case 24.

31… 3-9 32.44-40

Trait aux noirs

PDN


32… 1-7

JPD : sur (23-28) directement, il y a 24-19 suivi de 38-32 qui gène les Noirs.

33.40-35 23-28

JPD : sur (9-14) suivrait 36-31, 26-21, 24-19 et 34-30x8

34.34-30 25x34 35.39x30 9-14 36.30-25 10-15

JPD : les Blancs empêchent le retour au centre (18-23) par la combinaison 38-32 (27x38) 42x33 (28x48) 35-30 (48x31) 36x20

37.35-30

AC : En voilà un coup moche !
Moche mais loin d'être mauvais ! Ainsi les blancs forcent les noirs à prendre une décision importante.
Le naturel 18-23 étant interdit par 38-32 27x38 42x33 28x48 49-44 48x31 36x20 B+, et le pionnage en arrière 13-19 24x13 18x09 étant suivi de 38-32 27x38 43x23 09-13 30-24 13-18 25-20 14x25 23-19 B+, les noirs doivent donc choisir entre 27-31 et 11-16.
Le coup 27-31 me semblait trop passif, la position noire devenant trop exposée à un enveloppement du pion 28 devenu seul, avec la montée de 49 vers 35 à surveiller, bref, trop de problèmes en vue.
11-16 n'est pas très joli à mon tour, mais ça garde le centre !

37… 11-16 38.43-39 13-19

JPD : (18-23) reste interdit par 39-33, 49-43 et 38-32

39.24x13 18x9 40.30-24 12-18

AC : Bien sûr, 09-13 se heurte à nouveau à la combinaison 39-33 28x39 49-43 39x48 38-32 B+

41.39-34 9-13 42.34-29 16-21

AC : Le naturel 07-12 permet encore aux blancs de combiner sur le même thème avec 38-32 27x38 42x33 28x39 49-43 39x48 34-29 18x20 47-41 48x31 36x07 et bien que la position noire mène probablement à la nulle, pourquoi s'embarquer dans une telle option.
D'autant plus que je me doutais devoir jouer encore des joueurs comme TCHIZJOV, GEORGIEV, SHAIBAKOV, GETMANSKI.
A ce stade du tournoi et de la partie, je me suis dit qu'il fallait tenter le tout pour le tout. C'est le titre de champion d'Europe qu'il y avait en perspective !
Et puis j'avais toujours la possibilité sur 37-31 de remonter par 07-11-16 et de pionner.
Tenter de bloquer le jeu pourrait même être fatal aux blancs. Par exemple 37-31 07-11 49-43 28-32 47-41 11-16 N+

43.36-31

AC : A ce stade de la partie, nous ne disposions plus guère de temps tous les deux et je redoutais à ce moment le coup d'attente 49-43.

JPD : Sur 49-43, suivait simplement (7-12) qui interdisait le gambit 36-31 et mettait les Noirs dans une position très pénible.

43… 27x36 44.38-32 28-33 45.29x38 18-23 46.49-43 13-18

AC : Ici j'ai regardé 22-27, mais la suite 43-39 07-11 39-33 23-29 32-28 29x20 33-29 conduit à une catastrophe malgré le gain du pion.

47.43-39 7-12 48.24-19 22-28 49.19x10 15x4 50.25-20 4-9

Un autre moment important. TCHIZJOV préconise 18-22 ici. J'ai envisagé la suite 18-22-27 puis 12-18 avec la menace 26-31 47x36* 28-33 mais les noirs ne sont pas dans le bon tempo.
Par contre la manœuvre 18-22 20-14 22-27 39-34 27-31 est tout à fait pénible pour les blancs car la menace 12-18 suivi de 17-22 rôde.
De même 18-22 20-15 22-27 39-34 27-31 34-29 23x34 32x23 34-40 23-19 40-44 23-19? (ou 23-18? 44-49 N+) 17-22! N+ est très sérieuse.
Mais d'une part les blancs annulent par 38-32 au lieu de jouer le pion 23 dans cette dernière variante, et d'autre part, plus simplement après 18-22 20-14 22-27, il y a 14-09 04x13 37-31 et les noirs n'ont strictement rien.
De toute façon je n'ai pas envisagé 27-31 donc aucune des variantes précédentes...

51.20-15 9-14 52.39-34 18-22 53.34-30 12-18 54.30-24 28-33 55.38x29 23x34 56.24-19 14x23 57.15-10 34-40 58.10-4 40-44 59.42-38 44-50

AC : Sur 44-49 les blancs annulent immédiatement par 47-41 36x47 37-31 47x15 31-27 22x31 04x16 49x22 16x05 =

60.4-15 22-28 61.15-4

Et même le coup prévu 17-22 se heurte à un problème de manque de temps de repos.
Du coup il faut dégager vers la nulle.
36-41 est donc la réponse normale.

61… 36-41

1-1 (0.01/0.02)

----------------

PS : Bravo Mr Dubois pour vos brillantes analyses !! (LRJD)

voir 25ème temps

voir 25ème temps

voir 32ème temps

voir 32ème temps

Commenter cet article

Morceaux favoris