Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
KWZ Blog Kréol

Partageons nos cultures ...

La Politique de la Ville : "L'ami des Damistes 974"

La Politique de la Ville, berceau des damistes réunionnais.

La Politique de la Ville, berceau des damistes réunionnais.

Piton St-Leu, la mairie a rajouté un toit à la table Rivière.
Piton St-Leu, la mairie a rajouté un toit à la table Rivière.

Récemment et profitant du temps des campagnes électorales, des responsables du club de Tours en métropole ont remis une lettre au ministre de la Politique de la Ville Patrick Kanner. Leurs buts est de sensibiliser le ministre sur :

1. La reconnaissance du jeu de dames comme sport ou loisir sportif par la description de la valeur ajoutée qu'apporte notre discipline auprès de ses disciples.

2. De la pertinence du développement du jeu de dames ( et des autres jeux de sociétés) dans les quartiers dit prioritaires et autres.

3. D'une coordination des acteurs des jeux de l'esprit (scrabble, domino, pétanque, tarot, ...) au profit des jeunes que ce soit à travers le milieu associatif ou scolaire.

Pour ma part, devenu entre temps responsable d'un dispositif de la Politique de la Ville dans l'ouest, je ne peux qu'appuyer cette démarche en soulignant quelques principes :

- Ne pas opposer et hiérarchiser les disciplines. Actuellement on est dans une situation de concurrence entre les différentes Ligues ou Comités des sports de l'esprit (la course aux subventions).

- Ne pas se lancer dans des ateliers avec l'éducation nationale sans un projet éducatif écrit.

- On est en crise économique dit-on à la télé. Les projets opérationnels qui nécessitent le moins de subvention publique sont les plus résistants.

- Se mettre au service des habitants qui désirent créer un club de jeu de dames. Ne pas créer un club pour eux s'ils n'ont pas formulés ce besoin.

- Ne pas prendre la place des élus.

  • Chaudron (St-Denis) et Piton (St-Leu) vétéran de la Politique de la Ville 974.

N'oublions pas que les deux premiers clubs de jeu de dames ont été constitué dans les quartiers du Chaudron et du Piton. Ce sont les plus anciens quartiers prioritaires de l'île. Je rappel aussi que nous avons utilisé le dispositif FPH (Fonds de Participation des Habitants) lors du lancement de notre mouvement " Vien zoué dam ek nou" (2004). Je profite de l'occasion pour souligner le travail du responsable de la vie associative de la Ville de St-Leu de l'époque Mr George Henri Indianna et l'ancien chef de projet du Chaudron de 2004-2007 Mr Patrice Shaffe.

  • Qu'est ce que cela nous a apporté ?~~Voir articles du journal Le Quotidien ci-dessous.

- Pour Mr Pinron allias Dominique Boyer du Chaudron : "zoué dames la sauve a moin", "zoué dam y permet garde la tête en place". Qui a dit que le jeu de dames c'est juste un amusement de marmailles ???

- Suite à la demande des habitants du Chaudron, nous avons mis en place 3 ateliers auprès des jeunes ont été mis en place auprès des jeunes du Chaudron ( 2007 à 2011). Ces ateliers étaient animés par les gars la Kour. Ils l'ont fait bénévolement. Qui a dit qu'on peut rien faire avec les gars la Kour ???

- A St-Leu, Mr Jacquelin Rivière a construit à ses frais 2 tables damiers qu'il a installé sous des arbres. Par la suite, en 2009, la municipalité a construit des kiosques pour abriter ces tables damiers. Qui a dit que les réunionnais sont des assistés ???

~~" On est aussi capable de construire des choses depuis la Réunion "

OUI, mé poukoé nou fé pas ???? Pourquoi on attend souvent qu'un Messi fasse les choses pour nous ???

On a vécu une expérience humaine qui nous a ouvert les yeux sur la réalité à la Réunion (notre complexité). Autre chose qui a nous a marqué ; Le travail sur le sens à donner à notre mouvement associatif.

"Qu'est ce que je peux faire pour mon club au lieu de se demander qu'est ce mon club peut faire pour moi ? (voir article Le Quotidien la voie du développement ).

Il est vrai que la dynamique est tombée depuis. Je sais pas exactement ce qui s'est passé. Bizarrement cela me rappel une autre expérience que j'ai eu dans un groupe de musique au Piton où tout à foiré dès quand on a commencé à parler d'argent ("personne n'a envie de se faire baiser").

Mais malgré cela je suis sûr que toutes les personnes qui ont fréquenté nos rangs se sont dit à un moment donné : " Le réunionnais est capable de construire des choses ". C'est çà qui nous a rassemblé. En tous cas, j'espère qu'on retiendra çà !!!

PS : Le blog recrute un rédacteur qui fait crédit sur son salaire !!!

Marmay la Kour  Piton St-Leu et du Chaudron réunis lors d'un tournoi de Dames au Case  Tamarins St Denis en 2005

Marmay la Kour Piton St-Leu et du Chaudron réunis lors d'un tournoi de Dames au Case Tamarins St Denis en 2005

Commenter cet article

Morceaux favoris