Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
KWZ Blog Kréol

Partageons nos cultures ...

Fé enkor pliss ... P2

Les "zistoirs" du Tapis Mendiant interprètées  par votre serviteur.

 

 

Voir article précédent... .

Komen y lé ?  Oté la chaleur y totoche ! Heureusement ke nou néna 1 grand piscine gratuite disponible toute l'année. Mi forme à mewn aux métiers de la mers aussi, nou konné pas, y pourrait re-servir. En plus, il y a de quoi faire quand même à la Réunion, non ? Et ceci avec nos propres mains ! Au passage pas terrible notre pêche réalisée sur le DCP1 en un jour férié (je salue au passage les éco-gardes) , mais c'est toujours mieux que ces poissons importés d'Asie (dès fois je me demande si ce sont vraiment des poissons) qui nous tendent les bras dans les grandes surfaces. Cimer à Chinois du sud, un gars de 17 ans, qui m'a appris à "Jigger" (technique de pêche). ///
Komen y lé ?  Oté la chaleur y totoche ! Heureusement ke nou néna 1 grand piscine gratuite disponible toute l'année. Mi forme à mewn aux métiers de la mers aussi, nou konné pas, y pourrait re-servir. En plus, il y a de quoi faire quand même à la Réunion, non ? Et ceci avec nos propres mains ! Au passage pas terrible notre pêche réalisée sur le DCP1 en un jour férié (je salue au passage les éco-gardes) , mais c'est toujours mieux que ces poissons importés d'Asie (dès fois je me demande si ce sont vraiment des poissons) qui nous tendent les bras dans les grandes surfaces. Cimer à Chinois du sud, un gars de 17 ans, qui m'a appris à "Jigger" (technique de pêche). ///

Komen y lé ? Oté la chaleur y totoche ! Heureusement ke nou néna 1 grand piscine gratuite disponible toute l'année. Mi forme à mewn aux métiers de la mers aussi, nou konné pas, y pourrait re-servir. En plus, il y a de quoi faire quand même à la Réunion, non ? Et ceci avec nos propres mains ! Au passage pas terrible notre pêche réalisée sur le DCP1 en un jour férié (je salue au passage les éco-gardes) , mais c'est toujours mieux que ces poissons importés d'Asie (dès fois je me demande si ce sont vraiment des poissons) qui nous tendent les bras dans les grandes surfaces. Cimer à Chinois du sud, un gars de 17 ans, qui m'a appris à "Jigger" (technique de pêche). ///

Oui, revenons sur le Tapis Mendiant où je suis un peu plus à mon aise.

Le sens que je donne à cet article :

 

 

  1.  Que nous re-fassions encore plus de choses avec nos propres mains car c'est cela qui va nous faire vraiment avancer !
  2. Que nous ne stoppions pas nos productions (produits + savoir-faire) au bénéfice de produits exogènes (venus de l'extérieur).  
  3. Pour nous sentir encore mieux dans notre peau de kréol 974 (mi koné, un peu néna 7, mé kan même)
  4. Pour comprendre ensemble notre place dans ce monde.

 

PS : Ce n'est pas un  appel au boycotte, ni à de la discrimination (positive ou négative). Ce n'est pas un message poltique.

C'est un avis et une réflexion ponctuée sur notre développement local social et durable.

Et désolé pour les puristes de la langue française écrite ... .  

Il y a tant de choses à faire à la Réunion. Il y a tant de "portails à digicodes"  à la Réunion, aussi.

Il y a tant de choses à faire à la Réunion. Il y a tant de "portails à digicodes" à la Réunion, aussi.

La dernière fois,

Nous avions vu que notre société réunionnaise a subi un sérieux "relooking". En même pas 30 ans ( une génération), nous sommes passé du traditionnalisme au consumérisme. D'autres populations ont mis +ou- 100 ans dans cette étape. Cette évolution donc rapide (en blitz), nous aurait fait perdre pas mal de nos valeurs (discours assez communs).

Lesquelles ? Pourquoi ? Au profit de quelles nouvelles valeurs ?

Quels en seraient les risques et les bénéfices pour nous ?

 

Ne pas confondre vitesse et précipitation me disait souvent un chef de projet Politique de la Ville du Nord de l'île. Oui, il avait raison. Mais pourquoi la Réunion n'a pas suivi ce conseil ?

....

"S'ouvrir, ce n'est pas tout accepter

Se préserver, ce n'est pas se renfermer" 

...

Bref, nous allons essayer de comprendre tout çà. Chaque chose en son temps évidement. Pour cela donc, j'utilise le Tapis Mendiant que je considère comme un élément majeur de notre "Capital Social" (voir article précédent).

/

Donc, nous verrons aujourd'hui :

. La transmission des valeurs véhiculées par la confection d'un Tapis Mendiant. De la lutte contre le gaspillage en passant l'épanouissement personnel.

Le Tapis mendiant serait une traduction de la vie familiale à la Réunion.

 

Plus qu'un tapis, un support de développement de relations sociales et au-delà du cercle familial.

Plus qu'un tapis, un support de développement de relations sociales et au-delà du cercle familial.

Un kit de transmission de nos valeurs à entretenir !

"Notre Tapis mendiant a été déclassé ...  "

Je me rappel que ma mère aimait réaliser ces "œuvres d'art" d'une valeur difficile à estimer. J'en ai déjà vu sur des marchés vendus entre 20 à 900 euros. Euh... 20 euros, c'est un cadeau pour un Tapis Mendiant confectionné à la Réunion. 

/

Ma maman récupérait des morceaux de nos différents vêtements pour en faire ses tapis. Elle avait appris çà dans les ateliers collectifs de l'ARFUTS (ex ARAST) dans les années70 au Piton St-Leu animés par les Travailleuses Familiales. 

/

Aujourd'hui, on pourrait entendre dire, ici et là, sur le Tapis Mendiant :  "c'est compliqué à faire ... On a pas la technique ... c'est un peu ringard ... y passe pi sa ... nou lé pi misère nou ... linze lé bon marché koméla ". Saluant au passage mes anciennes collègues TISF (Technicienne de l'Intervention Sociale et Familiale, ancienne travailleuses sociales) l'ARAST sur le bas de la Rivière St-Denis (vers 2006) où j'étais travailleur social. Ce sont de vraies "bibliothèques vivantes".

Pas mal...// Le Tapis mendiant est de moins en moins pratiqué. C'est un fait. Tous les ans à l'occasion de la "semaine créole" on voit ici et là des ateliers aux relents nostalgiques (exemple du Chaudron la semaine dernière voir plus bas) qui essayent de nous transmettre cette discipline artistique et cet "art de vivre 974.
Pas mal...// Le Tapis mendiant est de moins en moins pratiqué. C'est un fait. Tous les ans à l'occasion de la "semaine créole" on voit ici et là des ateliers aux relents nostalgiques (exemple du Chaudron la semaine dernière voir plus bas) qui essayent de nous transmettre cette discipline artistique et cet "art de vivre 974.

Pas mal...// Le Tapis mendiant est de moins en moins pratiqué. C'est un fait. Tous les ans à l'occasion de la "semaine créole" on voit ici et là des ateliers aux relents nostalgiques (exemple du Chaudron la semaine dernière voir plus bas) qui essayent de nous transmettre cette discipline artistique et cet "art de vivre 974.

"Les valeurs du Tapis Mendiant "

- Récupération / lutte contre le gaspillage / Développement durable / et surtout un booster de confiance en soi ... .

Autrefois la Réunion était dans le "fénoir". Autrefois c'est avant le début de la Décentralisation des compétences de l'Etat vers les Régions (vers début années 80). Très peu connaissait notre existence. Les grands bateaux étaient rares dit-on . On était loin d'être un marché attractif (je suis pas sûr qu'on le soit aujourd'hui).

/

Donc on récoltait ce que l'on voulait bien nous envoyer (On y reviendra en détails dans un autre article sur ce sujet). C'était une époque où la débrouille était en vigueur à la Réunion. Et de ce que j'ai compris ils étaient bons dans ce domaine nos gramounes (plus fort que MacGuyver). Ils ne jetaient rien ! (source = Mes propres yeux).

/

Depuis les années 80 à la Réunion, nous sommes fournis de plus en plus. L'abondance en bien de consommation devient réel (tout est relatif). C'est cool !? Fini la misère matérielle. Mais au fil des années, une impression se propage auprès des réunionnais et s'est fortement accentuée à la sortie de la monaie Euro :

" Tout se monaye maintenant "

Mais que fait-on de notre mode de vie traditionnel basé sur la récupération et le troc ? A la poubelle ? Y jete ester ?

On ne récupère même pas nos déchets et ce sont les autres qui en retirent du profit. Deux millions de tonnes de déchets produits par an à la Réunion ( 2,5 tonnes par habitants) . 80% est récupéré (par les autres) pour être revendu et le 20% restant ( irrécupérable) est enfouit dans notre sol.

On ne récupère même pas nos déchets et ce sont les autres qui en retirent du profit. Deux millions de tonnes de déchets produits par an à la Réunion ( 2,5 tonnes par habitants) . 80% est récupéré (par les autres) pour être revendu et le 20% restant ( irrécupérable) est enfouit dans notre sol.

Les solutions aux problèmes (traitement des déchets) que j'énnonce sont connues. Pourquoi ne les appliquent-ont pas ? Ben j'en sais rien ! Et vous, vous le savez-vous ?

Nous verrons ses solutions la prochaine fois. 

Le Tapis Mendiant qu'affectionnaient nos mères a donc de nombreux aspects ludiques. Mieux encore, il serait, selon moi, une traduction de la vie familiale à la réunion".

Loin d'être le sujet d'une chaire ou d'un mémoire, ce ne sont ici que des observations relevées ici et là.  

..........................................................................

"Une traduction de la vie familiale à la Réunion"

Avoir ou Être un Tapis Mendiant ?

 

Sans faire le Shakespear ou le Burnning Spear (chanteur jamaïcain), avoir un TM composé de plusieurs "bout de linze" des membres de sa famille est quelquechose de trés agréable aussi.

 

"Nos Mères font et sont des Tapis Mendiant".

 

Dis comme çà, c'est pas très joli. Mais oublions les apparences. En quoi les mères de familles seraient en quelque sorte des Tapis Mendiant?

 

"La Réunion a (a eu) un fonctionnement essentiellement matriarcal."

 

Euh... dit simplement ; " Les mères organisent la vie familiale" pendant que les pères étaient dehors pour "gagner leur journée".

C'est ce qu'on (nous les damistes)  pourrait appeler (il fallait que je la place aussi celle-là):

 

"La Réunion du jeu des Dames"

 

Est-ce toujours le cas de nos jours ? Vu qu'il ya de moins en moins de journées à gagner. Si on nous met dehors ben on va faire quoi sous les arbres ?? Est-ce que cette situation de matriarcalisme a évolué ? il n'y a pas une réponse à ce genre de question.  A chacun de se positionner

 

"L'absence du père était autorisée"

 

Donc auparavant, les mères assumaient majoritairement la cohésion de leur famille à la Réunion. L'absence du père était en quelque sorte autorisée et validée dans l'éducation des enfants par exemple.

Y a de quoi avoir mal à la tête d'entendre aujourd'hui de nombreuses critiques s'élevées ici et là sur une attitude de retrait des pères de familles. On (les garçons et aussi les filles) a été élevé comme çà !

 

 

"Elle ne veulent pas posséder, elles veulent être !"

 

Ce sont les mères qui font vivre ensemble les différents membres d'une famille. Tous les jours elles coudent, elles relient, elles brodent, elles corrigent, elle renforcent, elle cultivent les liens dans leurs familles. Pour que la famille soit unie par la solidarité. C'est en cela que pour moi nos mamans étaient/ sont nos Tapis Mendiant.

Et bien sur on est d'accord, ceci est en perdition. L'environement réunionnais a subi pas mal (on va dire) d'évolutions.

"Dois-je parler au présent ou au passé ?"

 

Pour finir, Comme le chante Ben Harper

...avec nos propres mains !

Le Tapis Mendiant c'est l'art de la récupération et ceci avec ses propres mains. On se réalise par nos productions. Cela nous valorise et renforce la confiance en soi. Et ceci est aussi efficace qu'un stage de développement personnel ou autres services qui sont loin d'être gratuits. Mais que se passe t-il si un individu, ou un groupe d'individu, voir une population ne produit (plus) rien ?

C'est le début de la fin (aie) !

 

 

Finissons joyeusement en musique avec Ben Harper.

Sur ce bon week end !

A bientôt.

La prochaine fois, place aux possibles solutions.

Commenter cet article

Morceaux favoris